Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les expériences de Tonksounette

Mes découvertes, voyages et coups de coeur... et beaucoup de Disney !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Je suis de retour pour vous parler de mes découvertes de février ! Je n'ai pas vu le mois passer, rythmé par mon arrivée dans un nouvel emploi. Les conséquences sont rudes : j'ai fais l'impasse sur près de la moitié des catégories du mois précédent pour me concentrer sur l'essentiel de ce deuxième mois de l'année.

  1. Cinéma
  2. Série
  3. Lecture
  4. Musique
  5. Make up
  6. Food and Drink
  7. Visites / balades
  8. Spectacles / concerts
  9. Achats divers / décoration
  10. Merchandising Disney

N'hésitez pas à me faire part vous aussi de vos propres découvertes et coups de coeur !

CINÉMA

Mes séances cinéma de février ont été consacrées aux films suivants : 

  • Les Traducteurs
  • Once Upon a Time in Hollywood
  • Birds of Prey
  • Le Prince Oublié
  • 10 Jours sans maman
  • Sonic

Du très bon comme du très mauvais, je vous donne mon avis sur ces 6 films !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Les Traducteurs

  • Réalisé par Régis Roinsard avec Lambert Wilson, Olga Kurylenko, Riccardo Scamarcio
  • Sorti le 29 janvier 2020
  • Genre : Thriller
  • SynopsisIsolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l'extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d'un des plus grands succès de la littérature mondiale. Mais lorsque les dix premières pages du roman sont publiées sur internet et qu'un pirate menace de dévoiler la suite si on ne lui verse pas une rançon colossale, une question devient obsédante : d'où vient la fuite ?

Les oeuvres qui touchent à l'écriture me fascinent et le thème des Traducteurs m'a plu dès la première bande-annonce. J'ai été plongée dans l'intrigue dès le premier quart d'heure du film et tenue en haleine jusqu'au générique de fin. Les personnages des traducteurs ne sont pas tous développés de la même façon, certains sont très attachants et d'autres détestables mais tous pour le moins intrigants et semblent autant coupables qu'innocents. Mention spéciale pour le personnage de Katerina (interprétée par Olga Kurylenko) dont l'attitude aussi chaleureuse que glaciale soulève mille mystères. 

Les Traducteurs est un film qui - au-delà de son intrigue principale - dénonce les dessous hypocrites et inhumains qu'on peut trouver dans le milieu de la littérature, que ce soit par l'écriture ou la traduction. Le spectateur ne peut rester de marbre face à des scènes très cruelles, qui je pense surprendraient moins dans le milieu cinématographique.

Les Traducteurs est un film très bien ficelé où chaque rebondissement en amène un suivant, on pense avoir toutes les clés pour comprendre le dénouement à plusieurs moments du film mais ce n'est qu'aux dernières minutes que l'affaire est résolue. C'est exactement ce que j'adore au cinéma mais aussi en lecture car j'aurais adoré lire cette histoire plutôt que la découvrir en film ! L'intrigue m'a fait beaucoup penser au roman La Vérité sur l'affaire Harry Quebert (qui est un de mes préférés) et je pense que j'aurais encore plus savouré cette histoire en l'imaginant par la lecture.

Difficile d'en dire plus sans gâcher la surprise, je ne peux que recommander ce film qui a été mon coup de coeur cinéma du mois !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Once upon a Time in Hollywood

Réalisé par Quentin Tarantino avec Leonardo Di Caprio, Brad Pitt, Margot Robbie

  • Sorti le 14 août 2019
  • Genre : Drame, comédie
  • Synopsis : En 1969, la star de télévision Rick Dalton et le cascadeur Cliff Booth, sa doublure de longue date, poursuivent leurs carrières au sein d’une industrie qu’ils ne reconnaissent plus.

A l'occasion du Festival Dolby Cinéma dans les cinémas Pathé Gaumont, j'ai pu découvrir Once Upon a Time in Hollywood ce mois-ci, soit six mois après sa sortie en salle. Je n'avais pas fait de ce film une priorité cet été par manque de temps et aussi par peur de ne pas aimer, peu habituée des films de Tarantino (il faut dire ce qu'il est, en général on adore ou on déteste !). Jusqu'à présent je n'avais vu du réalisateur que Sin City (j'ai adoré) et Les Huits Salopards (j'ai détesté). Pour couronner le tout, Once Upon a Time in Hollywood dure 2 h 40 et j'ai déjà beaucoup de mal à ne pas m'endormir / m'ennuyer devant un film de 2 h, je ne voulais pas tenter le diable !

Le Festival Dolby Cinéma m'a fait succomber, car vraiment j'adore le confort des salles Dolby (même si j'ai dormi une petite demi-heure). Le casting m'intéressait beaucoup, notamment le duo des beaux-gosses du cinéma, j'ai trouvé leur relation touchante et c'est à peu près tout ce que j'ai de positif à dire. Je suis complètement passée à côté du film et des références à la culture américaine des années 70, j'ai trouvé ça beaucoup trop long et je n'ai pas compris les choix de mises en scène, ni où le réalisateur voulait en venir. Je n'étais clairement pas la cible visée mais j'imagine qu'il y a des scènes très réussies lorsqu'on a les clés pour les comprendre ! Point positif pour mon fou-rire interminable pendant la boucherie finale très attendue... ou pas.

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn

  • Réalisé par Cathy Yan avec Margot Robbie, Mary Elizabeth Winstead, Jurnee Smollett-Bell
  • Sorti le 5 février 2020
  • Genre : Action, aventure
  • Synopsis : Vous connaissez l'histoire du flic, de l'oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ? Birds of Prey est une histoire déjantée racontée par Harley en personne – d'une manière dont elle seule a le secret. Lorsque Roman Sionis, l'ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s'en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n'a d'autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman…

Pourquoi un titre aussi long ? Pourquoi un synopsis aussi fouillis ? Pour faire court : après sa rupture avec le Joker, Harley Quinn se bat pour être une femme indépendante dans un monde de mecs où elle n'a en apparence aucune chance. Sans tomber dans des clichés attendus, le personnage a beaucoup plus de profondeur que dans Suicide Squad et on redécouvre Harley Quinn dans toute sa sensibilité... et bien sûr son hystérie (La scène du commissariat est fantastique). J'ai beaucoup aimé retrouver Ewan McGregor dans un rôle de salaud, il était temps et il s'en sort très bien ! Humour fin, montage dynamique, scène d'intro remarquable... Malgré un essoufflement dans la dernière demi-heure j'ai passé un bon moment devant Birds of Prey et je suis ouverte à des suites du film sans problème !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Le Prince oublié

  • Réalisé par Michel Hazanavicius avec Omar Sy, Bérénice Bejo, François Damiens
  • Sorti le 12 février 2020
  • Genre : Aventure, comédie, fantastique
  • Synopsis : Sofia, 8 ans, vit seule avec son père. Tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Ses récits extraordinaires prennent vie dans un monde imaginaire où l’héroïne est toujours la princesse Sofia, et son père, le Prince courageux. Mais trois ans plus tard, quand Sofia rentre au collège, elle n’a plus besoin de ces histoires. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s’éloigne de lui. Dans leur Monde imaginaire, le Prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l’histoire.

Ce film ne m'emballait pas du tout par sa bande-annonce mais Jon m'a convaincue de l'accompagner car il y avait une avant-première dans notre cinéma. Le Prince oublié met en parallèle deux univers : un réaliste et un fantastique dans lesquels cohabitent les trois héros. Si j'ai trouvé le côté réaliste plutôt touchant et crédible (quoique, le personnage de Bérénice Bejo est too much et les réactions de Sofia parfois trop matures pour une fillette de 8 ans), j'ai trouvé la partie fantastique vraiment sous-développée et son lien avec la réalité très maladroit. Il y a de bonnes idées dans la relation père-fille que j'aurais aimé voir plus développées. J'ai apprécié Le Prince oublié comme un téléfilm de Noël que j'aurai oublié d'ici six mois et je me demande encore si c'est un film pour enfants sans double-lecture ou un film familial raté. Dommage !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Dix Jours sans maman

  • Réalisé par Ludovic Bernard, avec Franck Dubosc, Aure Atika, Alice David
  • Sorti le 19 février 2020
  • Genre : Action, aventure
  • Synopsis : Antoine, DRH d'une grande enseigne de bricolage, est en passe de devenir le numéro 1 de sa boîte. C'est le moment que choisit sa femme, Isabelle, pour faire une pause et prendre l'air quelques jours pour s'occuper d'elle. Antoine se retrouve alors seul à devoir gérer la maison et leur quatre enfants. Il est vite dépassé par les événements ! 10 jours sans maman qui risquent bien de faire capoter sa nomination. 

Quel enfer. Vraiment, quel gâchis ! Pour une fois qu'un film français tout public semblait traiter du sujet essentiel de notre quotidien qu'est la charge mentale des femmes. J'ai été naïve en m'attendant à quelque chose d'un minimum sérieux. Le scénario crache sur le sujet et le rabaisse avec une histoire pleine de tous les clichés possibles. Rien n'est crédible, ni la relation maman-enfants, ni la relation papa-enfants, ni même la relation entre les enfants eux-même, quand au monde professionnel n'en parlons pas. Je ne sais pas sur quelle planète est censée se passer ce film mais clairement pas la nôtre ! Antoine (Franck Dubosc) est un cumulé de caricatures à lui tout seul. Il ne connait pas ses enfants, ne s'intéresse pas à eux, est incapable de s'en occuper sans l'aide d'une femme (que ce soit la sienne, une employée de maison ou une collègue, et ce jusqu'à la fin du film) et le seul dénouement possible à l'enfer familial qu'il crée en l'absence de sa femme est le suivant : faire un choix entre travailler et élever des enfants. Le film conclut par la mentalité digne des années 60 qu'il est normal de ne pas assumer ses responsabilités de père quand on travaille beaucoup mais qu'il est possible de quitter son travail pour passer du temps avec sa famille. Quelle vaste blague ! 

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Sonic Le Film

  • Réalisé par Jeff Fowler avec Jim Carrey, James Marsden, Tika Sumpter
  • Sorti le 12 février 2020
  • Genre : Aventure, famille
  • Synopsis : L'histoire du hérisson bleu le plus rapide du monde qui arrive sur Terre, sa nouvelle maison. Sonic et son nouveau meilleur ami Tom font équipe pour sauver la planète du diabolique Dr. Robotnik, bien déterminé à régner sur le monde entier.

En affiche comme en bande-annonce, je trouvais Sonic plutôt effrayant et je suis presque allée à reculons voir ce film... Mais tout s'est très bien passé, j'ai même trouvé le personnage parfois attendrissant. L'histoire est simple et efficace : le légendaire héros de jeu-vidéo des années 90 essaye de se faire une place discrète sur Terre, mais sa curiosité et sa peur de la solitude lui jouent des tours et il doit fuir face à Robotnik, un méchant très excentrique incarné par Jim Carrey. Avec des grands airs de Johnny Depp, le personnage est tourné au ridicule et malgré son humour absurde constant, je me suis lassée au bout de dix minutes. Heureusement le couple de "Lord Donuts" et "Lady Yoga" avec qui Sonic s'est lié d'amitié relève le niveau. Sonic est un film qui plaira à tous les âges, ravira les nostalgiques qui ont grandi avec la Sega et contentera les plus jeunes par son intrigue qui n'est autre que celle d'un bon film d'aventure !

SÉRIES 

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Raiponce, la série [Saison 2]

Très enthousiaste après avoir dévoré la première saison de la série Raiponce (j'en parle dans mon article de janvier), j'ai été déçue de la saison 2. Ce qui me plait dans une série - surtout en animation - c'est avoir des épisodes qui peuvent se regarder indépendamment tout en gardant un léger fil conducteur. La première saison remplissait ces critères mais ce n'est pas le cas de la seconde. Raiponce et sa bande quittent le royaume de Corona pour une longue aventure qui durera jusqu'à l'épisode final. Les épisodes s'enchaînent et il serait compliqué de les comprendre dans le désordre. J'ai trouvé leur quête trop longue, le quotidien au château m'a beaucoup manquée mais l'épisode final m'a tellement surprise que j'ai directement enchaîné sur la saison 3... Que j'apprécie beaucoup plus ! Affaire à suivre.

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

La Garde du Roi Lion [Saison 1 à 3]

Cette série diffusée entre 2016 et 2019 se déroule dans l'univers du film Disney Le Roi Lion, chronologiquement juste avant Le Roi Lion 2

Nous connaissions déjà Kiara la fille de Simba et Nala, la série La Garde du Roi Lion a pour héros Kion, le petit frère de la future princesse. Chef de cette garde, il est entouré de quatre amis d'espèces et de caractères très différents pour l'aider à protéger la terre des lions pendant que le roi Simba se dore la pilule sur son rocher. 

Chaque épisode de la série peut se voir indépendamment dans la saison 1 (pour mon plus grand bonheur), un peu moins dans la saison 2 et plus du tout dans la saison 3 où un vrai fil conducteur s'est installé. Les épisodes sont dynamiques et construits sur le même modèle pour chacun : un problème est identifié sur la terre des lions, la garde du roi lion arrive à la rescousse avec son slogan mythique "Tant que la Terre des lions existera, la garde du roi lion la défendra !", les aventuriers affrontent leurs ennemis et réussissent en chanson.

Du côté des personnages, chaque membre de la garde a sa particularité et sa force qui le rend attachant, mon préféré est Ono l'aigrette avec son côté moralisateur fortement inspiré de Zazu. Les héros du film original ne sont pas délaissés bien au contraire, outre Simba, Nala et Kiara, on retrouve évidemment Zazu, Rafiki, Timon et Pumba, également les personnages du Roi Lion 2 dans le dernier de la saison 3 et les ancêtres font des apparitions émouvantes dans le ciel dans certains épisodes !

La Garde du Roi Lion est une série dont la cible est principalement les enfants mais elle peut plaire aux adultes, par l'immersion dans l'univers d'un des Disney les plus légendaires qui soit. On retrouve dans chaque épisode une morale qui défend des valeurs dans lesquels tous les âges peuvent se projeter. La confiance, la famille, la prise de risque... J'ai beaucoup aimé enchaîner ces trois saisons mais toutes les bonnes choses ont une fin et je sens qu'il est temps de s'arrêter là pour cette série. Je ne sais pas si une quatrième est en projet ou non. 

Pour conclure sur La Garde du Roi Lion je vous fais l'honneur de vous partager la chanson issue de mon épisode préféré : le spécial Noël de la saison 3. Pour faire une surprise à Timon en guise de cadeau de Noël, toute la terre des lions organise un spectacle en chant et en danse. Oui j'ai déjà appris la chanson par coeur. Enjoy ! Sinon, une vraie chanson arrive dans la catégorie juste en dessous. 

MUSIQUE 

Silencio - Superbus

"Je me lamente encore un peu, mais ça va quand même mieux." 

Superbus est le groupe français que j'ai le plus écouté dans mon adolescence et que je continue encore régulièrement d'écouter pour tout ce que leurs chansons m'apportent : un bien fou. Après 16 ans de liaison avec leurs albums je ne me lasse pas d'aller voir Superbus sur scène et je suis ravie de les retrouver en avril prochain pour fêter leur 20 ans de carrière. En attendant je suis tombée sous le charme de Silencio, leur nouveau single qui je l'espère introduira un nouvel album. Je vous partage une version live très différente de la version studio mais qui m'a beaucoup émue, on retrouve Jenn Ayache dans une intimité qui la rend fragile mais qui donne encore plus de force à son texte plein de douleur. 

"J'ai compris que ce n'était pas sérieux mais je ne contrôle pas le manque de toi."

FOOD AND DRINK

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

L'Artisan de la truffe - Lyon

Enseigne que l'on peut retrouver depuis plusieurs années dans différents quartiers de Paris, L'Artisan de la truffe a ouvert un restaurant récemment dans le quartier du Grand Hôtel-Dieu de Lyon. Comme son nom l'indique il est spécialisé dans la truffe et se présente à la fois comme une épicerie et un lieu de dégustation. Il propose des plats simples pour rendre la truffe accessible avec une gamme de prix très correcte. Attention pour les personnes n'aimant pas la truffe ou accompagnés d'enfants pour qui l'expérience serait risquée : 100 % des plats de la carte sont à la truffe, même les noix de cajou servies en apéritif !

Je vous laisse découvrir la carte du moment ici

Mes découvertes et favoris de Février [2020]
Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Les entrées

J'ai choisi l'oeuf mollet bio à la truffe, sa cuisson était parfaite et j'ai beaucoup aimé ce plat bien que j'aie mangé chaque ingrédient séparé pour mieux en profiter.

Je vous présente aussi le velouté de châtaigne à la truffe qu'a choisi ma soeur, la quantité de truffe dans le plat est assez incroyable !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]
Mes découvertes et favoris de Février [2020]
Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Les plats

Jon et moi avons choisi les tagliatelles à la truffe et crème de parmesan. Les pâtes sont fourrées à la truffe, son goût est donc omniprésent et se marie à merveille avec la crème de parmesan, j'ai adoré ce plat. 

Ma soeur a choisi le risotto à la truffe et mon beau-frère le croque-monsieur de l'artisan avec copeaux de truffe

Les plats ne sont pas très copieux et si vous avez de l'appétit je vous conseille d'ajouter une entrée. Cependant ils sont tous généreux en truffe, nous nous sommes vraiment régalés. Je ne savais pas si j'allais aimer la truffe en grande quantité mais j'ai été conquise. De plus, pour un produit aussi luxueux, le rapport quantité de truffes/prix pour chaque plat est raisonnable. A recommander aux amateurs ou aux curieux !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]
Mes découvertes et favoris de Février [2020]

La Renaissance - Marseille

Situé au 34 boulevard Philippon dans le quatrième arrondissement de Marseille, ce restaurant a ouvert il y a quelques mois à 400 m de mon domicile. En passant devant avec Jon au début du mois, on s'est dit qu'on allait profiter de la Saint Valentin pour découvrir ce restaurant, la carte étant très alléchante et la décoration charmante. Cependant la veille on découvre le menu spécial Saint Valentin... et là c'est le drame : tous les plats faisaient peur à Jon. Comme ce menu de fêtes me donnait encore plus envie que la carte habituelle, il s'est sacrifié et a maintenu la réservation.

Le restaurant était très rempli ce soir-là mais nous avions l'impression d'être dans un cocon de douceur. Lumières tamisées, bougies, bonbons en forme de coeur et musique douce, l'ambiance était parfaitement appropriée à la fête et les serveurs aux petits soins bien que débordés. 

Mes découvertes et favoris de Février [2020]
Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Les entrées

Après un apéritif fruité, nous avions le choix entre deux entrées pour ce menu spécial : j'ai choisi Les délices de la mer en duo et Jon La surprise du potager. Vous remarquerez que les intitulés des plats sont très vagues et nous pouvions nous attendre à tout !

Le duo de la mer était une salade de gambas et de poulpes aux agrumes, j'étais ravie, j'adore ça. La surprise du potager était une pomme remplie de crudités et Jon a aimé aussi. 

Deux entrées sucrées-salées plutôt réussies ! On passe à la suite.

Mes découvertes et favoris de Février [2020]
Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Les plats

Fan de poissons et crustacés, j'ai directement choisi le plat appelé Les fonds marins. Jon, détestant ça, a pris l'autre : Bavardage de monsieur.

Mon plat était un excellent risotto aux gambas et celui de Jon un magret de canard à l'orange et au miel. Une deuxième bonne surprise pour tous les deux !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Les desserts

Les desserts proposés ce soir là étaient Délicatesse fruitée exotique ou Délicatesse fruitée chocolat. Nous avons tous les deux opté pour la version chocolat qui était un très bon gâteau.

Nous avons passé une super soirée à La Renaissance et il est évident que ce restaurant pourrait devenir notre coup de coeur du quartier. Le personnel est vraiment adorable, la cuisine est raffinée, la décoration est ravissante. J'ai déjà hâte d'y retourner !

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

MaxxxTime - poutine à Montpellier

Nous sommes en séjour à Montpellier et il est 22 h lorsque Jon a subitement envie de manger une poutine. Je reste méfiante, j'ai tellement aimé les poutines dégustées à Vancouver et Halifax qu'elles m'ont depuis presque dégoûtées de celles qu'on peut manger en France mais je suis d'humeur à faire plaisir, je cède. Après une rapide recherche Google et une minute de marche à pied depuis notre hôtel, nous voilà arrivés devant MaxxxTime, un fast food qui ne paye pas de mine de l'extérieur et qui ne fait que des poutines. On se lance !

Ma devise : moins une poutine est photogénique et meilleure elle est.
Ma devise : moins une poutine est photogénique et meilleure elle est.

Ma devise : moins une poutine est photogénique et meilleure elle est.

Très envie de me rapprocher au mieux du goût de la poutine canadienne, j'ai choisi la version originale. Jon, plus aventurier, a pris la spicy (qui est vraiment très spicy).

J'ai choisi de conclure ma catégorie Food avec MaxxxTime pour deux raisons. Tout d'abord parce que j'ai adoré cette poutine, elle était absolument délicieuse et j'ai retrouvé le goût du Canada à la perfection dans mon palais et je ne m'y attendais absolument pas. Ensuite, parce que la poutine est une "comfort food" que les canadiens apprécient après une bonne cuite, j'étais ravie d'en trouver dans un restaurant en format fast-food qui rend honneur à la simplicité du repas et dans un prix plus que raisonnable. (Je trouve ça ridicule de payer une poutine 15 € dans un restaurant parisien et de la manger dans une vraie assiette).

MaxxxTime est une franchise en plein essor qui est composée de trois boutiques, une à Lunel et deux à Montpellier. En donnant notre avis plus que positif sur le repas à l'équipier polyvalent, nous avons discuté ensemble et retenu deux bonnes nouvelles. La première : tout est fait maison avec des produits frais et de qualité, mais on s'en doutait (les frites sont incroyables). La deuxième : une installation de la franchise à Paris est en cours et pour sûr je serai au rendez-vous lorsqu'elle ouvrira ! En attendant si vous êtes de passage à Montpellier, que vous adorez les poutines ou que vous avez envie de découvrir, MaxxxTime est l'adresse qu'il vous faut.

VISITES / BALADES

Mes découvertes et favoris de Février [2020]
Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Espions, exposition temporaire à la Cité des Sciences

"Un essai nucléaire de faible intensité vient d'être détecté en République Occidentale, pays placé sous surveillance dans le cadre de la lutte contre la prolifération nucléaire. C'est à vous, visiteur, d'endosser le rôle d'agent de renseignement et de participer à la collecte des informations qui permettront de rédiger la note destinée au chef de l'Etat !"

Cette exposition interactive est fortement inspirée de la série Le Bureau des Légendes.

Infos pratiques

  • Jusqu'au 9 août 2020 à la Cité des Sciences et de l'Industrie, Paris
  • Tarif : 12 € (9 € tarif réduit)
  • Accessible à partir de 12 ans, en français, anglais et espagnol
  • Réservation en ligne fortement recommandée pour un créneau horaire précis
  • Durée de la visite : 2 h minimum, surtout en jour de forte affluence
Mes découvertes et favoris de Février [2020]
Mes découvertes et favoris de Février [2020]

L'exposition se déroule en trois parties.

La première est très théorique, nous prenons connaissance du monde des services de renseignement français via des organigrammes et des chiffres. Cette partie a été essentielle pour moi car je ne m'étais jamais intéressée de près au sujet !

Ensuite, la partie interactive commence, nous plongeant au coeur de la série Le Bureau des Légendes. Nous, visiteurs, sommes chargés d'une mission et allons découvrir tous les dispositifs mis en place pour résoudre cette enquête. C'est l'occasion de se familiariser avec des techniques utilisées dans le milieu, de fouiller des pièces, essayer de duper des détecteurs, s'entraîner à une filature... Avec des reconstitutions de décors et des écrans interactifs, petits et grands peuvent se prêter au jeu de l'espionnage.

Enfin, nous nous réunissons dans une réplique de la salle de crise du Bureau des Légendes pour un debrief sur la mission. Nous prenons également conscience de l'importance des services dans "la vraie vie" avec une mise en parallèle d'affaires du 21ème siècle comme l'invasion de l'Irak ou la cyberattaque contre TV5 Monde.

L'exposition Espions est très riche en informations sur les services de renseignement et l'occasion d'approcher la réalité du milieu. J'avais peur que la partie interactive fasse fake et que le visiteur soit pris pour un idiot, pas du tout. Les enfants y verront de l'amusement, les adultes seront ébahis. Le réalisme de l'exposition est accentué par des vrais témoignages vidéos d'anonymes travaillant dans les services de renseignement et c'est la partie qui m'a le plus plu dans l'exposition.

MERCHANDISING DISNEY

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

La balle de Luxo Jr

Symbole emblématique des studios Pixar, cette balle arborant les couleurs primaires est un élément issu du court-métrage Luxo Jr sorti en 1986. On retrouve ce ballon dissimulé dans au moins une scène de chacun des longs-métrages Pixar

Lors de mes derniers passages chez Disney Store j'ai salivé devant ce coussin et Jon m'en a fait cadeau pour la Saint Valentin. Depuis je passe mes soirées dessus !

 

 

C'en est fini avec mes découvertes de ce mois de février, quelles ont été les vôtres ?

 

 

Mes découvertes et favoris de Février [2020]

Parce que ce délicieux Spritz à 4 € dans un bar de Montpellier méritait aussi une mise en avant.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ALIZEE 17/05/2020 16:53

Tarantino je ne suis pas fan, mais plus lui que son cinéma (même si l'ensemble est glauquissime).
Superbus j'étais hyper fan plus jeune, ça fait quelques années que je n'ai pas écouté mais je vais m'y replonger avec plaisir :)

Claire 03/03/2020 13:21

Mention spéciale pour cette dernière photo avec un Spritz ! Je valide tellement <3
Que de belles découvertes culinaires ce mois-ci ! Tu m'as fait saliver derrière mon écran.
J'ai très peu lu ce mois-ci dont un flop donc je n'ai pas de conseil à te donner à ce niveau.
Pour le ciné, mon coup de coeur du mois c'est Jojo Rabbit !