Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les expériences de Tonksounette

Mes découvertes, voyages et coups de coeur... et beaucoup de Disney !

Death Valley National Park

Death Valley National Park

Communément appelée "vallée de la Mort" par les frenchies, Death Valley est un parc national désertique de Californie qui s'étend aussi sur une partie du Nevada. Cet endroit est à lui seul plus grand que toute l'Île-de-France et détient plusieurs records. Il est le plus grand parc national américain hors Alaska, on y trouve le point le plus bas des Etats-Unis (Badwater, situé à 85,5 mètres en dessous du niveau de la mer), et c'est en ce désert qu'a été enregistrée la température la plus élevée sur Terre à savoir 56,7 °C.

Malgré la nature rocailleuse et sèche de Death Valley et ce que laisse supposer son nom, il est possible d'y vivre lorsqu'on est un cactus, un serpent ou un rat-kangourou. En réalité on y trouve même plus de 1000 espèces végétales et 400 animales ! Mais qu'en est-il de l'être humain ?

Death Valley National Park

Quelques conseils pour affronter la vallée de la Mort :

La visite de la vallée de la Mort n'est pas à prendre à la légère. C'est un endroit certes magnifique, sans doute l'un des plus impressionnants du monde, mais aussi le plus dangereux.

  • L'entrée dans le parc coûte 25 $ par voiture pour 7 jours. Si vous désirez visiter plusieurs parcs nationaux dans l'année, il existe le pass America the Beautiful qui permet un accès illimité à tous les parcs nationaux pendant un an pour 80 $ par voiture de 4 personnes. Il est très rentable à partir de 3 ou 4 parcs visités !
  • En entrant dans Death Valley il faisait 35°C, puis au fur et à mesure de notre avancée dans le parc nous avons vu grimper le thermomètre jusqu'à 53°C, soit seulement 3°C de moins que le maximum jamais relevé sur Terre. En plein soleil le sol monte à 90°C. Logiquement si on pose une bouteille d'eau par terre on peut se faire un thé au calme !
  • Si on ne boit pas dans la vallée de la Mort on peut perdre jusqu'à 18 L d'eau en 14 h ce qui provoquerait une mort assurée. S'hydrater en continu est obligatoire pour votre survie. Prévoyez 4 L d'eau par personne et équipez-vous d'une glacière pour garder vos bouteilles au frais. Forcez-vous à boire et à vous rafraichir, même si votre eau est chaude.
  • Faites le plein d'essence avant d'arriver dans le parc et surveillez votre jauge. Vous n'aurez pas de réseau et le signal GPS peut être absent, prenez une carte routière par précaution ! Profitez de la climatisation mais n'en abusez pas, la faire trop travailler peut la dérégler ou la casser et c'est elle qui vous maintiendra en vie. L'idéal est d'avoir le moins d'écart possible entre la température extérieure et celle de votre voiture, à la limite du supportable. C'est très désagréable de dégouliner dans sa voiture mais souvenez-vous qu'une clim hors service rend votre aventure impossible !
  • Ne roulez pas sur des routes non goudronnées, de toutes façons les locations de voiture l'interdisent.
  • Vous pouvez sortir de votre voiture lors des différents points de vue si vous êtes courageux ! Restez 10 à 15 minutes maximum, protégez votre tête, emportez un litre d'eau, et ne vous aventurez pas loin de votre voiture et de la route, encore moins tout seul. 
  • On croise des visiteurs dans les points de vue les plus touristiques mais beaucoup moins qu'on ne peut le penser, surtout en été. On se sent seul et d'autant plus vulnérable en cas de malaise, d'insolation ou de déshydratation.
  • La vallée de la Mort est équipée en toilettes dans les zones les plus fréquentées. A l'entrée du parc, un Visitor Center met à disposition des bouteilles d'eau fraiche à prix très raisonnable.

Pendant toute la journée j'ai vraiment eu la sensation que ma vie ne tenait qu'à un fil, que je devais lutter pour survivre et demander à mon corps des efforts énormes pour puiser dans mon énergie. Malgré tout j'ai passé un moment grandiose et Death Valley fait partie des plus beaux spectacles que j'ai vu dans ma vie !

Death Valley National Park

Mesquite Flat Sand Dunes :

Vous avez l'impression que C-3PO et R2-D2 peuvent surgir devant vous ? C'est normal, lorsqu'ils sont perdus sur Tatooine dans l'épisode IV ils sont en réalité dans ce désert de sable. Beaucoup de scènes de Star Wars ont d'ailleurs été tournées dans la vallée de la Mort !

Death Valley National Park
Death Valley National Park
Death Valley National Park

Du sable à perte de vue, un silence de mort et la sensation d'être dans un sauna ou dans un four géant. Le vent brûlant qu'on rencontre dans Mesquite Flat Sand Dunes nous aide malgré tout à supporter la chaleur. Notre transpiration sèche immédiatement et le sel nous irrite la peau. Couvrez bien vos pieds, même si le sable est doux, chaud et sublime, résistez à la tentation de marcher pieds-nus. Il y a des serpents et scorpions venimeux qui vivent dans le sable qui est d'une chaleur atroce. J'ai fait la bêtise de porter des sandales ouvertes et je me suis brûlée les pieds avec le sable. 3 mois plus tard, j'ai toujours des marques rouges, j'étais totalement inconsciente !

Savourer un snack et un Coca glacé était un pur bonheur et la glacière nous a vraiment permis de profiter de Death Valley sans trop souffrir.

Death Valley National Park

Furnace Creek :

Furnace Creek est le centre touristique de Death Valley. On y trouve notamment le Visitor Center ainsi que deux hôtels, deux restaurants, des terrains de camping, un supermarché, une station-service et même un terrain de golf ! C'est l'endroit idéal pour recharger ses provisions en eau, essence et nourriture, mais aussi pour s'informer sur le parc national et acheter des souvenirs. Un passage au Visitor Center est indispensable - non pas pour acheter des scorpions en peluche même s'il est difficile d'y résister - mais pour apprendre plein de choses sur la vallée de la Mort ! Vous rencontrerez des rangers qui vous renseignerons avec enthousiasme et professionnalisme sur les différents points d'intérêts de Death Valley et les routes à suivre si besoin. Ils nous ont été utiles car nous envisagions de visiter Golden Canyon ce qui nous a fortement été déconseillé à cause du climat défavorable.

Comme l'indique la photo, à notre passage à Furnace Creek il faisait 125 °F soit 51,6°C.

Death Valley National Park

Devil's Golf Course tire son nom du premier guide touristique dans lequel il était écrit que "seul le diable pourrait jouer au golf sur un tel parcours".

Death Valley National Park
Death Valley National Park

Ce point d'intérêt m'a marquée de deux façons : le premier est au niveau de la route, difficilement praticable à cause de tous ces graviers qui la recouvrent pendant 2 km (je ne vous dit pas l'état de la voiture après). Le second est l'absence totale de visiteurs croisés en chemin.

Devil's Golf Course est original par sa présence de sel et de boue qui forment ce sol rugueux.

Death Valley National Park

Badwater :

Badwater signifie littéralement "eau non-potable", au cas où l'envie nous prendrait de s'y abreuver ! Cette vaste étendue d'eau salée grouille de moustiques. L'endroit se situe 85,5 m en dessous du niveau de la mer, ce qui fait de cet endroit le plus bas de l'hémisphère nord.

Death Valley National Park

Comme nous l'indique la pancarte (Je vous ai fait un petit zoom du Sea Level), c'est haut 85 m !

Death Valley National Park
Death Valley National Park
Death Valley National Park

Quelle horreur que Badwater ! Oui la rime était facile... C'était pour moi le pire moment de la journée, celui où j'ai vraiment ressenti de la douleur face à la chaleur. Je n'avais aucune énergie, je luttais pour ne pas m'effondrer au sol alors que nous sommes restés moins de 10 minutes hors de la voiture.

Badwater a fait des violents dégâts sur nos corps : irritations dues au sel qui à cause du vent se dépose partout sur notre corps, et lèvres abimées par cette même occasion. Matthieu a mis plus de 10 jours à guérir sa blessure aux lèvres, il avait des croûtes profondes et ensanglantées, c'était pas joli à voir !

Death Valley National Park

Artist's Drive :

Cette route à sens unique de 14.5 km est un parcours vraiment charmant dans la vallée de la Mort.

Death Valley National Park
Death Valley National Park

On y découvre Artist's Palette, une zone où les couleurs varient du rouge au vert (et sont encore plus impressionnantes en fin d'après-midi) et rappellent une palette de peinture.

Death Valley National Park

Ci-dessus Zabriskie Point et ses allures de paysage lunaire, ou de gâteau géant pour les plus imaginatifs !

Death Valley National Park
Death Valley National Park
Death Valley National Park
Death Valley National Park
Death Valley National Park
Death Valley National Park
Death Valley National Park

Voici quelques photos supplémentaires de notre journée à Death Valley. Si sa surface et sa beauté à couper le souffle pourraient permettre d'y passer plusieurs jours, les conditions climatiques (du moins en juin 2017) ne permettaient pas de s'y éterniser. Aucun regret, nous avions encore tellement de choses à découvrir pendant notre voyage ! Une route de deux heures nous attendait pour arriver à notre prochaine destination : Las Vegas.

Death Valley National Park
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Pierre POURCELOT 14/06/2020 15:37

Bonjour,
Je suis extrêmement surpris par votre ressenti car j'y suis allé le 30 juin 2019 et la chaleur aux alentours de 38° était parfaitement supportable pour une durée de 30'. J'ai déjà connu des températures aussi élevées en France et en fait j'ai même été déçu car je m'attendais à quelque chose d'insupportable !

Claire 23/07/2018 14:41

Coucou c'est la fille qui a visité Death Valley en ayant prévu des litres d'eau pour rafraîchir le moteur quand il a fait max 15 degrés de la journée !

Tonks 08/08/2018 19:41

15 degrés ? Mais c'est le rêve !!

Sparkle Adventures 22/11/2017 22:00

C'est clairement impressionnant. Personnellement, je ne sais pas si j'aurais pu tenir sous une chaleur pareille ! Julian encore moins

Tonks 22/11/2017 22:30

Notre corps est poussé à ses extrêmes limites ! Mais c'est certainement plus agréable au printemps ou à l'automne :)